7 tendances de design d’expérience utilisateur à suivre

Sujet longuement discuté avec mes amis Cédric Vannier et Valentin Auvinet, l’expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit … tout est lié à l’expérience utilisateur. Mais au final de quoi s’agit-il ?

L’User eXperience est tout simplement le ressenti et l’aventure que mène l’internaute en se rendant sur votre site web.

Bonnes ou mauvaises, les interfaces à destinations des utilisateurs sont partout : sites web, téléphones mobiles, télévisions, montres … et même machines à laver.

Dans tous les cas, s’il s’agit d’utilisateur, il y a une interface adaptée. Si ce n’est pas le cas, il en résulte un utilisateur frustré, qui n’est pas enchanté par votre support de communication.

Le travail des graphistes et web designers n’est pas de produire un support beau, ou ressemblant à une oeuvre d’art (découvrez à ce sujet l’article : Non je n’accrocherais pas ton site web dans mon salon).  Il s’agit de créer quelque chose qui est simple à utiliser, à manipuler et à comprendre.

Si vous êtes persuadé que nous parlons de boutons et liens bien placés, pensez-y une nouvelle fois. L’expérience utilisateur est un savant mélange d’art et de science. Il faut se mettre en tête qu’un bon design (comprendre : optimisé pour l’utilisateur) n’est pas simplement agréable à regarder, mais surtout à utiliser. Vous devez apporter de la valeur ajoutée, à la fois par le contenu mais avant tout, par le conteneur. Allégez et personnalisez, selon la cible, vos productions graphiques.

 

1. Le minimalisme

A l’image de Windows 8 et de Pinterest, le design revient à ses basiques. Les icônes brillantes, accumulants les effets visuels sont remplacés par des couleurs simples et uniques par bouton, textuelles, utilisants les gradients avec une grande notion de liberté. Pour la majorité des utilisateurs, l’absence d’une multitude de détail marche étonnamment bien. L’interface est rapidement digérée et comprise.

 

2. Réalité virtualisée

L’illustration reprend l’interface de l’application iBooks d’Apple, qui fut l’une des premières marques à se lancer dans ce principe de design. Il s’agit de s’inspirer fortement de l’existant dans le monde physique et de retranscrire ce que l’on touche de façon visuelle. Reprendre le traditionnel et l’adapter aux nouveaux supports.

Débat quasi-philosophique entre experts de l’UX, l’imitation des objets du monde réel peut poser souci auprès de quelques utilisateurs : entre limitations dues à la virtualisation et reflexes retrouvés grâce à celle-ci, la question est toujours d’actualité.

 

3. Focus optimal

L’élément central de navigation est placé au milieu de l’écran, permettant à l’utilisateur de voir directement ce qu’il doit utiliser. Au revoir aux options et autres outils de configuration subsidiaires, l’objectif est de mettre en avant l’utilité principale du service au détriment d’une personnalisation par l’utilisateur (à première vue).

Largement utilisée par les services ne proposants qu’une fonctionnalité à leurs utilisateurs, cette pratique est toutefois recommandées pour les systèmes n’ayant pas recours aux personnalisations de la visite de l’utilisateur.

 

4. Navigation contextualisée

Avec l’arrivée en masse des interfaces dynamiquement générées, les principes de navigation contextualisées ont pris de l’ampleur. Il s’agit tout simplement de cacher les options tant qu’elles ne sont pas indispensables à l’utilisation complète du service. Attendez-vous donc à devoir cacher certains éléments pour ne les révéler qu’au survol de la souris de votre utilisateur, afin de dévoiler votre savoir-faire et les options complémentaires lors d’une expérience utilisateur totale.

L’utilisation de ce principe est de proposer un aspect simpliste de votre service, puis de compléter son utilisation via une personnalisation selon les premiers choix effectués. Gmail et Pinterest utilisent massivement de ces options, rendant disponible une offre conséquente sur une interface minimaliste.

 

5. Regroupement d’informations

Dans la continuité du principe précédent, le fait de cacher au premier abord du contenu tout en affichant un élément visuel le dévoilant est de plus en plus utilisé. Au clic sur un lien ou une flèche, les options, contenus, et autres éléments sont mis à disposition de l’utilisateur. Ce qui a l’avantage de ne montrer que ce que l’utilisateur souhaite réellement. C’est également le principe du lien si présent « en savoir plus« .

 

6. Hiérarchisation poussée à l’extrême

Technique délicate de la surchage maîtrisée d’informations. Le fait de hiérarchiser par les tailles de police et types de police permet de mettre en avant l’image tout en gardant un haut niveau de contenu textuel. L’utilisateur peut alors choisir de ne lire que les titres et délaisser les paragraphes optionnels ou au contraire s’y plonger complètement. Apple le fait remarquablement bien sur sa partie vente en ligne.

Excellent dérivé du print vers le web, cette technique est toutefois réservée aux entreprises travaillant avec des agences spécialisées en organisation de contenu grâce à la typographie.

 

7. Longues pages

Aidée par l’arrivée des infographies et l’omniprésence des blogs, cette technique permet de proposer sur une page de plusieurs écrans, du contenu qualifié que le lecteur pourra parcourir. Le scrolling ne doit pas vous effrayer, dépassée depuis longtemps, cette peur venait principalement du temps de chargement via les modem 56ko. J’en ferai un article à l’occasion puisque c’est un point qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec certains prospects.

Demandant moins d’efforts pour parcourir en profondeur un site, le principe de longue page permet de ne plus séparer les informations sur de nombreux articles. Combinée aux techniques précédentes, celle-ci est réellement bénéfique pour l’utilisateur puisqu’il peut choisir de passer plus de temps sur vos pages. Certaines marques (dont Apple une nouvelle fois) l’ont mise en place avec beaucoup de succès. Prenez l’exemple de la fiche produit du nouveau MacBook Pro pour en être convaincu.

 

Pour résumer, l’expérience utilisateur passe par une multitude de principes et de techniques. La meilleure solution est de vous adapter à votre public tout en lui proposant une expérience riche. Quoiqu’il en soit, le succès de votre site web (e-commerçant ou informatif) passe principalement par votre capacité à mettre en avant votre contenu. Peu importe le conteneur au niveau graphique, ce n’est pas de l’art, c’est un support d’expression côté utilisateur. Laissez le s’approprier vos textes et éléments multimédias. Faites en sorte qu’il soit heureux de découvrir toujours plus d’informations pertinente.

Privilégiez la relation long terme (avec des retours de vos internautes) aux sites trop bâclés n’ayant pas pris en compte le ressenti humain mais uniquement l’aspect financier.

You may also like...

9 Responses

  1. 23 juin 2012

    […] Sujet longuement discuté avec mes amis Cédric Vannier et Valentin Auvinet, l'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit …  […]

  2. 24 juin 2012

    […] L'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit … tout est lié à l’expérience utilisateur. Mais au final de quoi s’agit-il ?  […]

  3. 29 juin 2012

    […] Sujet longuement discuté avec mes amis Cédric Vannier et Valentin Auvinet, l'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit …  […]

  4. 9 juillet 2012

    […] Sujet longuement discuté avec mes amis Cédric Vannier et Valentin Auvinet, l'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit …  […]

  5. 15 juillet 2012

    […] "(…)l'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue." -minimalisme – réalité virtualisée – focus optimal  – navigation contextualisée – regroupement d'informations – hierarchisation poussée à l'extrême – longues pages (scroll, ex : MacBook Pro)  […]

  6. 9 septembre 2012

    […] L'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit … tout est lié à l’expérience utilisateur. Mais au final de quoi s’agit-il ?  […]

  7. 24 février 2013

    […] 7 tendances de design d’expérience utilisateur à suivre via […]

  8. 8 mars 2013

    […] 7 tendances de design d’expérience utilisateur à suivre via […]

  9. 26 janvier 2016

    […] Sujet longuement discuté avec mes amis Cédric Vannier et Valentin Auvinet, l'expérience utilisateur est résolument le moment clé où tout se joue. Vente, information, prise de contact, présentation de produit … tout est lié à l'expérience utilisateur. Mais au final de quoi s'agit-il ?  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *