Tenir un blog n’est pas forcément évident. Toutefois, ce format reste un excellent exercice d’écriture dans le temps. Je prend mon exemple : avant de commencer à publier sur mon blog, je ne m’imaginais pas prendre autant de plaisir à le faire.

Pourtant, c’est une aventure qui dure et qui est valorisante.

Le défi de la tenue d’un blog est à tenter, quelque soit le sujet et les objectifs.

Il existe bon nombre de recettes miracles pour rédiger des articles et qu’ils soient lus. Je me focaliserai plutôt sur ce que vous pourriez (devez) faire une fois que votre article est prêt dans votre CMS.

L’infographie en fin d’article reprend 12 points-clés à mettre en place à chaque publication de vos productions. J’avoue ne pas forcément être d’accord à 100% avec l’ensemble.

 

1. Optimisez les mots-clés

C’est une étape qui apparaît comme indispensable, toutefois, à mon sens, vous devez vous forcer à être naturel lors de la rédaction. Les moteurs de recherches sont de plus en plus puissants, mais ils ne cherchent à répondre qu’à une problématique : proposer le meilleur contenu à son utilisateur.

Écrivez comme l’attendent vos lecteurs : de façon simple, directe et efficace.

 

2. Syndiquez votre contenu

Pris en charge naturellement par de nombreux CMS, le flux RSS reste souvent un grand mystère pour beaucoup d’internautes : à quoi sert-il ? Avec quel outil ? Pour combien de temps ?

Trouvez la méthode de diffusion qui vous ressemble. Pour ma part, je partage mes contenus en RSS puis manuellement sur les réseaux sociaux où je suis actif (Facebook, Twitter, LinkedIn, …).

 

3. Raccourcissez vos URL

J’aurai plutôt tendance à vous conseiller de prendre le temps d’optimiser l’URL que de la raccourcir. L’utilisation de services comme bit.ly sont utiles mais peuvent perdre l’internaute souhaitant savoir de suite sur quel site il se rend.

Dans le cadre de l’utilisation d’un raccourcisseur d’URL, prenez le temps de personnaliser les liens générés lors du partage.

 

4. Optimisez vos textes de partage

On ne partage pas de la même façon sur Twitter que sur Facebook. Si vous pouvez vous contenter d’un bon titre sur votre blog, il faut toutefois avoir pris le temps d’en avoir penser une vingtaine. Mesurez les impacts selon les titres. Chaque communauté a des attentes différentes, augmentez vos chances d’être lu.

 

5. Testez les « bandes-annonces » d’articles

L’effet teaser marche bien au cinéma, quelques secondes d’un film, une intrigue, quelques éléments de réponses, le titre et la date de sortie. Agissez de la même façon lors de vos partages. Attisez la curiosité de vos lecteurs !

 

6. Bookmarking

Soyons francs, je n’y crois pas beaucoup. Les sites de ressources de type Reddit, Digg ou StumbleUpon ont eu quelques heures de gloires. Il faut plus compter sur les démarches de curation de la part de vos lecteurs que de tout miser sur les sites de bookmarking.

 

7. Commentez d’autres blogs …

… mais faites le bien ! Ne prenez pas le pli de commenter tout type de sujet uniquement pour placer vos liens. Démarrez et animez une conversation, un vrai dialogue sur des sujets traités ailleurs. Un blog n’est au final qu’une pièce où des gens se rencontrent autour d’une même thématique.

 

8. Utilisez Twitter

C’est simple, efficace et direct. Devenez une ressource sur qui on peut compter, à qui on peut poser des questions (et avoir des réponses).

 

9. Utilisez votre signature de mail

Votre signature d’email fait parti de votre carte de visite, de votre ADN. Profitez de cet espace qui est visible lors de tout échange, et qui s’avère être lu. Indiquez l’adresse de votre blog, c’est fait pour ça !

 

10. Ciblez votre partage

N’hésitez pas à faire de courtes mailing-lists vers lesquelles envoyer vos différents nouveaux articles. Faites simple !

 

11. Insérez votre article dans votre newsletter

Si vous avez une newsletter envoyée régulièrement à vos lecteurs / prospects / clients, profitez-en ! Plus un article est partagé sur des canaux différents, plus il est visible.

 

12. Demandez à des blogueurs de vous mentionner

Je n’y crois pas, mais c’est une pratique qui existe. Généralement, un blogueur qui aime votre article le fera de lui-même. Ne forcez pas trop la main.

 

12-Things-Infographic-Final-640x2720