L’inspiration est une chose difficile à cerner. Imprévisible, elle peut arriver au milieu de la nuit, au détour d’une rue ou devant la télévision. Si on ne tente pas de la capturer sur l’instant, elle s’envole et souvent ne revient pas. Ce peut être dans un mémo vocal, une note sur un coin de nappe en papier ou encore dans un cahier dédié.

Mais que ce passe-t-il lorsque vous êtes à cours de place ?

Evernote-Ubiquitaire

J’utilise Evernote pour garder sous la main une liste d’idées d’articles, mais je m’en sers de plus en plus pour les écrire également. Parfois j’en commence certains qui ne seront jamais terminés, mais ils sont là, prêts à servir « au cas où« .

Ce que je préfère, c’est le fait de pouvoir juste prendre en main Evernote et garder une trace de mes idées. Pas forcément les traiter de bout en bout directement, mais petit à petit.

L’intérêt du Cloud prend alors tout son sens, peu importe ce sur quoi je commence un article (sur le Mac, l’iPad ou l’iPhone) : il est stocké en local et synchronisé sur l’ensemble des appareils. Ma seule condition pour accéder aux documents se résume à une connexion Internet. Assez pratique.

Pour palier à ce défaut récurrent lors de longs voyages, je complète ma panoplie par un carnet de notes Moleskine. Je reste fidèle aux écrits papier, ils me forcent à être encore plus concentré, mono-tâche. Une fois finalisé, j’utilise l’application Evernote pour le stocker en image dans mes carnets virtuels (l’OCR me permet même d’y faire des recherches).

Un article peut donc commencer à un endroit pour se finir à des kilomètres de là, peu importe quand vous le commencez, vous pouvez le terminer à n’importe quel instant.

Faisons simples, voici quelques grands avantages que le service offre aux blogueurs :

  • Multi-plateforme : que ce soit sur ordinateur, tablette ou smartphone, vos notes sont disponibles partout.
  • Ubiquitaire temps réel : la synchronisation entre devices est un énorme point fort. Commencez sur smartphone, finissez sur ordinateur. Ou l’inverse !
  • Flexible : plus rapide que Word, moins contraignant que WordPress, plus complet que Notepad. Evernote ne vous impose pas une façon de faire, vous êtes maître de vos notes et carnets.
  • Interface utilisateur : l’ergonomie est un point indéniable du produit. Que ce soit sur mobile, ordinateur ou même le Moleskine à tête d’éléphant.

Une fois que j’ai écris mon article, je me connecte à WordPress. Un simple copier / coller dans un nouveau post et tout est fluide. Même la mise en page est respectée (listes, typographie, …).

Evernote-IFTTT

Un autre point sympathique est l’utilisation possible du service avec IfThisThenThat. Je l’utilise pour stocker une partie de ma veille. Principalement les articles que j’ai lu en diagonale dans les transports en commun pour les lire à tête reposée par la suite (et ne pas les oublier).

Vous pouvez aussi automatiser certaines tâches : un article mis en favoris dans Google Reader ou Pocket est copié dans Evernote, une note avec un tag du type #draft est envoyé dans votre WordPress en brouillon …

Evernote n’est pas la seule solution pour optimiser son temps et sa façon d’écrire. Mais je l’ai trouvé en adéquation avec les nouvelles pratiques : du simple, du rapide, de l’ubiquitaire. De nombreuses astuces existent pour vous faciliter la vie, Clearly par exemple qui nettoie la page que vous êtes en train de lire et vous permet de stocker un article pour le lire dans Evernote. Ou encore l’envoi par email d’une note dans un carnet spécifique et les bons tags.

De bonnes petites choses qui deviennent vite indispensables.

Evernote-Kxrz

Je vous propose mon « Starter kit Evernote Blog Post« , je l’utilise très souvent pour débuter un article. N’hésitez pas à vous en inspirez si celui-ci vous parle.

Avez-vous déjà essayé Evernote pour vos articles de blogs ?