L’annonce réalisée hier par Facebook a fait l’effet d’une bombe. Alors qu’elle devrait plutôt être considérée comme le simple tic-tac du retardateur, annonciateur d’une plus grosse évolution. Avec pour titre « It’s now easier to administer promotions on Facebook« , le contenu a tout même étonné bon nombre de marques et éditeurs d’applications de jeux concours.

Déjà actées sur les CGU américaines, les nouvelles autorisations de publications sur les pages fans ne sont pas encore sur la version française.

Mais que racontent donc ces changements ?

En prenant un raccourci, on peut dire que Facebook n’oblige plus le fait de passer par une application pour organiser un jeu-concours sur une page fan. Mais comme tout raccourci, bon nombre d’informations sont manquantes.

En tant que tel, c’est vrai, les applications ne sont plus « obligatoires » sur Facebook, pour Facebook. Mais selon la législation en cours dans le pays du siège social de la marque, les obligations peuvent varier.

Prenons le cas de la France, sans règlement de jeu déposé auprès d’un huissier assermenté, votre jeu ne vaut rien face à une horde de concourristes assoiffés de votre sang, de vos lots, déversant la haine 2.0 sur votre e-réputation.

Ça ressemble un peu à un mauvais film de zombies, mais c’est assez proche de la vérité. Demandez donc à votre community manager 😉

De plus, vous devez toujours dégager Facebook de toute implication dans l’organisation de votre concours. Facebook ne doit rester qu’une plateforme sociale, vous permettant d’être visible auprès du plus grand nombre. L’ensemble de la mécanique doit être pensée par vos soins, utilisant au besoin les leviers naturels de Facebook :

  • Commentaire à une publication
  • Bouton J’aime sur une publication
  • Publication d’un fan vers une page
  • Message privé
  • Compteur global de J’aime

Sont encore exclus pour le moment les partages, tags sur photos et tags dans les publications d’une page fan.

Belle alerte auprès des éditeurs de solutions, il n’en reste pas moins que les applications de jeux-concours sont loin d’être devenues inutiles.

En vous servant directement des fonctionnalités de la Timeline, vous ne faites aucune collecte de données, vous ne personnaliserez pas l’expérience de jeu, vous ne pourrez pas suivre précisément les évolutions de vos participations …

Il existe un grand nombre de points négatifs pour une marque qui souhaite faire dans les règles de l’art un jeu sur Facebook.

Par contre, pour les gestionnaires de communautés qui souhaitent réaliser des jeux-express, ceci peut être utile. Il reste toutefois la question de la législation française qui n’a pas trouvée de réponse lors de l’écriture de cet article.

Le règlement de jeu doit être présent, accessible et consultable à tout moment de l’expérience de jeu par les internautes. En sus du dépôt, la question du stockage en ligne et du lien vers celui-ci restent sans indications.

D’un point de vue très personnel, je souhaite réellement bon courage aux CMs qui mettront en place ces jeux.

Gestion des reportings, du parcours client, des réponses à standardiser, de la qualité des interactions … Ces points encore flous pour certains, peuvent devenir encore plus obscurs.

Je doute du fait que le journal (Timeline) soit réellement efficace pour ce type d’opérations. Souvent décriées, elles étaient pour la plupart bien encadrées à la fois côté technique mais aussi côté process de réponses aux joueurs.

Quel avenir pour les pages fans ? Quelles seront les réactions des aficionados de jeux-concours ? Comment les vrais fans vivront-ils ces évolutions ? Le Community Manager doit-il céder à la facilité ?

A dispo’ pour en discuter, comme toujours 😉