Cela faisait quelques temps que j’attendais Ghost CMS, depuis son annonce sur kickstarter.com. Ce projet a réussi à réunir £196,362 en peu de temps (29 jours au total !).

Le but de Ghost est d’être une plateforme de blog open-source -jusque là pas de nouveauté- qui se veut être amusante, agréable et simple côté publication de contenus.

Le choix du markdown est un élément décisif dans l’appréhension de cet outil. Au lieu de se baser sur le WYSIWYG (What You See Is What You Get) habituel, la saisie se fait directement dans un langage de mise en forme simple d’accès.

01-GhostEditor

 

L’éditeur de texte devient un éditeur visuel à flux tendu, laissant la place à l’écriture et non à la mise en page comme nous pouvons le voir trop souvent.

Pour découvrir, ce qu’est markdown, je vous conseille l’excellent logiciel appelé Mou sur Mac OS : http://mouapp.com/.

Tout ça pour vous annoncer que le tant attendu Ghost est disponible sur GitHub. Pourquoi tant attendu ?

02-GhostAnalytics

Pour une raison assez simple : WordPress est devenu un mammouth du web. Encombrant et lourd si on le configure pas en profondeur. La liste des plugins, thèmes, utilisateurs est quasiment sans fin. Ce qui peut annoncer deux choses :

  • Soit une maturité à toute épreuve
  • Soit un déclin amorcé

Je penche pour la seconde option. Vu le nombre d’attaques de spammeurs, de hackeurs de tout âge et de curieux visitant les failles de sécurités, WordPress peut devenir très rapidement une machine infernale.

La seule solution ? Freiner ses ardeurs et revenir à un blog « simple ».

Limiter l’installation de nouvelles fonctionnalités, avoir un thème bien formaté, un serveur optimisé. Trois conditions parfois très compliquées à réunir lorsqu’on est un simple utilisateur.

Ce sont des choses qui peuvent arriver également avec Ghost. D’ici quelques années. Pour le moment, le choix de markdown associé à la solution technique utilisée (NodeJS) limite grandement les envies des pirates du net.

03-GhostMobile

Il s’agit évidemment d’une version stable, à peine sortie du berceau, elle apprend seulement à marcher. On peut lui reprocher quelques erreurs de jeunesse (Ghost est en version 0.3.2), mais elles sont si peu nombreuse qu’on lui pardonne.

Quels en sont les atouts ?

Clairement : simplicité, markdown, apparence, robustesse.

04-GhostTablet

Il suffit de se lancer et de tester, tout est disponible en téléchargement. En plus, c’est joli ;-)

D’autres bonnes nouvelles ?

Parmi les partenaires du projet, on retrouve : Envato, WooThemes, Code School, Internet Explorer (oui je sais) … Mais surtout une galerie de thèmes déjà prêts à être installés (http://marketplace.ghost.org/). Et bientôt, la possibilité d’avoir un blog hébergé directement sur les serveurs de Ghost (comme pour WordPress.com).

Bref, je sens que ce CMS a de beaux jours devant lui, vous allez craquer ?

 

Ps : Merci à John O’Nolan (initiateur du projet Ghost) pour son petit tweet ;)