Un poil fan des produits Apple généralement (ne me parlez pas de l’Apple Watch, hérésie totale et ignoble usurpation d’appellation), j’avoue que mes premiers pas sur le service de streaming ont étés … compliqués.

Mais après quelques jours, je ne peux que vous conseiller de foncer découvrir et aimer Apple Music.

Ah, avant toute chose, ne cherchez pas à écouter Prince ou les Beatles, ils n’y sont pas. L’un refuse toute plateforme hors Tidal, les autres … bon, on commence à les connaître.

Apple Music offre 3 mois d’abonnement pour s’essayer au streaming. Bonne chose. Faites-le, vous ne risquez rien.

Par contre, protégez-vous d’une mémoire des dates défaillante, foncez annuler le renouvellement automatique ici : https://support.apple.com/fr-fr/HT204939#autorenew

Si vous êtes sur votre ordinateur, cliquez sur ce lien pour accéder directement aux paramètres de votre compte : https://buy.itunes.apple.com/WebObjects/MZFinance.woa/wa/accountSummary

Voilà une bonne chose de réglée.

Maintenant, tentons de voir en quoi Apple Music est vraiment compliqué :

  1. Sur ordinateur : une interface un peu étrange
  2. Sur mobile : activer l’écoute hors-ligne
  3. Un iTunes Store vers la fermeture ?

L’interface d’iTunes sur ordinateur devient parfois un peu complexe. On y retrouve beaucoup trop de catégories différentes :

  • Ma musique : les chansons disponibles pour vous (vos chansons achetées ou synchronisées)
  • Playlists : l’ensemble de vos playlists sur votre compte
  • Pour vous : une sélection de playlists et artistes / albums sélectionnés par Apple Music selon vos goûts
  • Nouveautés : un peu comme iTunes Store, mais version Apple Music où les extraits sont les chansons en entier
  • Radio : qui porte bien son nom, juste un ensemble des radios à écouter
  • Connect : sorte de Ping ou de Twitter des artistes jouants le jeu, rien de bien fou, de l’actualité ou des sessions exclusives
  • iTunes Store : notre bon vieux pote

Si on se balade dans les parties autres que iTunes Store & Ma Musique, on peut rapatrier des chansons sur son compte iTunes gratuitement. Et on peut essayer de les rendre disponibles sur ses iDevices.

Essayer c’est le bon mot, car quand vous voudrez écouter des titres synchronisés venants d’Apple Music, il faudra d’abort passer par la case Réglages > Musique et activer la bibliothèque musicale iCloud.

Sans ça, pas d’écoute hors-ligne. Mais il faut donc casser son parcours utilisateur pour le faire.

Du coup, quel est l’intérêt d’avoir un iTunes Store actif ?! Hormis les indécrottables Prince & Beatles, la plupart des artistes ont saisis que le numérique disponible sur toutes les plateformes est la solution pour rester dans les oreilles des fans.

Si on commence à brider les supports … il ne restera plus grand monde pour vous envoyer une petite culotte sur scène.

Cela fait une petite semaine que j’utilise le service (mise à jour des iDevices obligatoire au passage). Je n’ai pas encore pris de décisions concernant l’avenir de Spotify que j’aime réellement – en tenant compte du fait que je m’en sers au bureau sur les Sonos et que mes playlists y sont.

Un vrai challenger dans le petit monde du streaming oui, un grand aventurier pas vraiment.

Le contenu est bon, l’interface est pensée mobile, une fois configuré ça roule tout seul, le tarif est adapté … Reste à voir quel sera le prochain pas d’Apple concernant l’utilisation du service sur différents devices (ordinateur, mobile, tablette, Apple TV).

Hâte de voir la suite, ça me plait cette histoire moi. Pas vous ?