Depuis quelques semaines, j’utilise une tablette bien différente de mon cher iPad Air 2. Du coup, je me suis dis qu’en faire un petit débrief ne serait pas de trop.

Premièrement, il faut savoir que j’utilise un appareil Apple depuis maintenant 7 ans. Autant dire, une éternité.

Deuxièmement, changer ses habitudes est parfois compliqué, mais j’avoue, j’étais bien entouré. Entre les amis qui me poussent depuis longtemps à tester ce qui se fait ailleurs et les collègues bien renseignés, j’ai pu mettre les pieds sur ma Galaxy Tab sereinement.

Si je devais faire bref, je dirai que passer sur Android n’a pas été pénible, bien au contraire.

On peut me reprocher pas mal de choses, mais on peut surtout me reprocher d’avoir été sur iPad trop longtemps. Quoique …

C’est à partir de maintenant qu’il faut nuancer. Car Android c’est cool, mais iOS c’est vachement cool aussi :

  • Côté iOS justement, ce qui me plait c’est d’avoir une tablette où je connais la puissance et l’interface avant même de l’avoir allumée.
  • Côté Android, c’est beaucoup plus aléatoire. Principale raison : le constructeur et ses surcouches. Sur la Galaxy Tab par exemple, j’ai une sur-couche propriétaire alors que j’aurai bien aimé être sur un Android « pur« . 

D’où ma frustration de ne pas pouvoir passer par exemple aux dernières mises à jour système officiellement par une update OTA (Over The Air, sans brancher la tablette).

Bref, ça ne change pas grand chose au truc principal : les habitudes.

Au final, ce que je fais le plus souvent sur ma tablette peut se résumer à de la consultation « sociale« . Ensuite, vient le rédactionnel. Enfin, la création musicale.

Pour les deux premiers points, Android est au même niveau qu’iOS avec l’utilisation que j’en ai. J’utilise des outils disponibles sur les deux plateformes, aussi bien finis et sans changements d’expérience utilisateur.

Sur le dernier point par contre, Apple reste loin devant. Ou alors c’est que je n’ai pas trouvé les bonnes applications compatibles avec ma version de l’OS.

Tout le souci d’Android qui m’a freiné pendant des années se trouve dans la dernière phrases ci-dessus : il faut encore chercher la bonne app’ qui va avec la bonne version du système d’exploitation.

Mes premiers pas sur une tablette Android sont hyper satisfaisants, ici je ne parle que de l’expérience utilisateur. Pas de performances, ce n’est pas mon but (ok, la batterie est aussi sympa que celle de l’iPad, j’avoue).

Ce que je recherche c’est un produit type EDC (EveryDayCarry) que je peux avoir en permanence dans mon sac. M’en servir au débotté (expression compte triple) entre deux rendez-vous / trains / bus / avions / films …

Comptez sur moi pour continuer à explorer la piste encore un peu obscure du petit robot vert. Si je ne reviens pas d’ici 2 jours, appelez ma mère s’il vous plaît.