A votre avis, qu’est-ce que Lois Lane, Clark Kent ou même Tony Stark peuvent apporter à votre entreprise ou à votre présence en ligne ?

Pour faire simple, ces personnages de comics représentent la version moderne des contes et fables que nous adorons tous. Un pan de culture basé sur une histoire qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle que vous vivez en ce moment.

Reprenons les bases, comment est construit un conte ?

  1. Situation initiale : description des personnages avec leurs forces et faiblesses ainsi que leur état naturel.
  2. Élément perturbateur : qui peut prendre la forme d’un événement, d’un personnage, d’un choix effectué par l’un des personnages.
  3. Action : la grande aventure, avec les épreuves, succès et défaites que notre personnage doit surmonter
  4. Résolution : « soudain » une action, un personnage ou un événement permet de mettre fin à l’aventure complexe dévoilant la dernière partie
  5. Situation finale : retour à la stabilité, réelle fin de l’aventure (ou pas ?)

Et là dedans, on retrouve une équipée sauvage, qui s’avère être -au final- assez connue :

  1. Héros : pas compliqué, c’est lui qui est au centre de l’histoire
  2. Objet : ce que notre ami héros recherche (objet, Saint Graal, personnage, princesse, anneau magique …)
  3. Aide : le bon copain toujours là quand ça va et quand ça va pas
  4. Opposant : celui qui au final n’est pas uber-cool

Je tiens à citer Pierre Perret, juste histoire de bien situer l’ensemble des personnages :

On est toujours le con de quelqu’un.

Si dans notre aventure, nous sommes généralement le héros, parfois, d’un autre point de vue, nous devenons l’opposant ou l’aide. Vous êtes chanceux si vous êtes l’objet 😉

En naviguant sur les internets mondiaux, j’ai repéré ce petit Slideshare plein de bon sens, adapté à tout type de public. Enfin, adapté surtout à ceux qui ne sont pas effrayés par les comics.

A ce propos, je vous conseille d’aller jeter aux blogs des amis Fanny & Donatien si vous souhaitez vous plonger dans cet univers pour puiser de nombreux enseignements.

Ah, et n’oubliez pas que de grand pouvoir implique de grande responsabilité. Faites en bon usage.