Blog de Florent Bertiaux

Au final, c'est pas si compliqué.

Catégorie : Google (Page 1 sur 4)

L’arrêt de Google+ : connerie ou pas ?

Cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas écrit une petite brève sur de l’actualité numérique.

Grâce à The Verge (excellent blog au passage), on découvre que Google+ va être divisé en 2 produits distincts : Photos & Streams.

Source : Google+ officially splits into Photos and Streams

Dès qu’une nouvelle touche le sujet Google+, c’est la déferlante d’articles d’experts qui n’ont jamais mis les pieds sur la plateforme ou même dans le principe de startup.

Un petit exemple ? L’article sur Clubic sobrement intitulé : Google+ se sépare en deux entités : Photos et Streams. Avec de jolies phrases du type :

GoogleStream

Une bien belle et longue phrases pour ne pas dire grand chose.

En gros, si on résume la situation :

  • Qui : Google, énorme startup
  • Quoi : mise à plat de 2 fonctionnalités majeures
  • Quand : on ne sait pas
  • Comment : un post de Bradley Horowitz (nouveau responsable produit G+)

D’ailleurs, le post est juste là : https://plus.google.com/+BradleyHorowitz/posts/TCABnE5Jkwh

Pour les plus accros aux infos haute qualité, vous remarquerez que le post a été fait à propos du changement de sa photo de profil. Mais bon …

En bref, si on jette un oeil au court résumé. L’expérience de Google est grande, elle se base sur la remise en question des acquis. C’est aussi ce qui en fait sa force.

Marrant, ça me rappelle un peu le principe de méthode Agile que les startups adoptent :

Agile Dev

Si vous avez un peu de temps, jetez un oeil à l’article sur Wikipédia, surtout les valeurs de la méthode Agile. Je cite deux petits points assez importants :

La collaboration (« La collaboration avec les clients, plus que la négociation contractuelle ») : le client doit être impliqué dans le développement. On ne peut se contenter de négocier un contrat au début du projet, puis de négliger les demandes du client. Le client doit collaborer avec l’équipe et fournir un compte rendu continu sur l’adéquation du logiciel avec ses attentes.

 

L’acceptation du changement (« L’adaptation au changement, plus que le suivi d’un plan ») : la planification initiale et la structure du logiciel doivent être flexibles afin de permettre l’évolution de la demande du client tout au long du projet. Les premières livraisons du logiciel vont souvent provoquer des demandes d’évolution.

Je vous conseille la version en anglais également, pleine de bonnes références.

Ça ne vous rappelle pas une façon de fonctionner ? Moi si, celle de Google avec l’ensemble de ses produits. Certaines itérations de productions sont plus longues que d’autres. Regardez les mises-à-jours de l’algorithme du moteur de recherche, de Picasa, de Google Sites, de Google Drive …

Dans le cas de Google+, le seul point qui fait qu’on en parle est un poil ironique. Il s’agit du Skyblog des réseaux sociaux, on adore parler en mal de lui, mais il est toujours là et est toujours utilisé.

Le truc assez marrant à son propos est que « tout le monde » dit que ça sert à rien et que « personne » n’y est, mais c’est le réseau social avec le plus d’actualité commentée.

L’équipe en charge de ce produit a le bon sens de se remettre en question publiquement. Ce qui fait que les évolutions sont visibles.

Séparer en deux produits distincts les forces du réseau social pour en réduire ses faiblesses est preuve de rigueur vis-à-vis des méthodes adoptées depuis le départ.

Souvenez-vous des produits arrêtés du géant californien, ils sont légions. On adore critiquer ceux qui osent tuer leurs idées qui ne marchent pas comme souhaitées. Selon moi, c’est bien dommage …

Sérieusement cher Internet, t’en as pas marre de taper sur les doigts de Google+ ? Il y a d’autres petits camarades de jeu avec qui tu peux troller.

 

Visuel d’illustration : SCRUM Method via Shutterstock

Quelques tableaux de bord Google Analytics pour vos sites web

L’avantage d’utiliser Google Analytics, c’est de pouvoir partager ses tableaux de bord. Les configurations peuvent être poussées pour répondre à vos besoins les plus fous.

Je vous propose les cinq tableaux de bord que j’utilise au quotidien pour suivre les évolutions du blog et des projets de mes clients.

Chacun à son propre intérêt, recoupant parfois certaines données d’un autre, multipliant les visions sur les données récoltées …

Lire la suite

Zeitgeist 2012 : Google réalise la plus belle vidéo sur l’année qui se termine

Zeitgeist (ou « esprit du temps » en allemand) une opération que mène chaque année Google, le défi est de résumer toute une année en vidéo. L’année passée, la vidéo avait récoltée plus de 8 millions de vues. Cette année, le score risque d’être encore plus élevé vu la qualité de celle-ci. Diffusée en toute discrétion hier, le site l’accompagnant regorge d’informations concernant les termes les plus recherchés sur la toile cette année.

Lire la suite

Google+ serait une ville fantôme ?

Le réseau social de Google a fait beaucoup de bruit à son lancement. De nombreuses personnes s’y sont inscrites, d’autres l’ont abandonné. Ce produit reste toutefois une plate-forme incontournable dans l’utilisation de la suite Google (Drive, Maps, Adresses …).

Utilisateur régulier du service, je ne suis pas entièrement d’accord avec l’infographie suivante, mais elle pose de nombreuses et bonnes questions vis-à-vis de la communication autour du produit.

Lire la suite

Google Chrome est disponible sur iOS

Apple a ouvert son marché d’application dans la section des navigateurs web au géant Google ! Grande nouvelle pour les accros des services offerts par ce dernier (dont je fais parti). Vous allez pourvoir retrouver directement sur votre iPhone et votre iPad le navigateur développé par Google.

Voici les premières copies d’écrans de l’application sur iPhone :

Au menu de cette version :

  • Une interface épurée, comme d’habitude
  • Une vue paysage pratique pour visualiser les onglets ouverts
  • Synchronisation entre les différents Google Chrome ouverts (iOS et ordinateurs) : retrouvez vos favoris et votre historique de recherche sur l’ensemble des supports.
  • Un mode de navigation privé : surfez enfin incognito (d’où son nom dans l’application)
  • Sur iPad, changez d’onglet en faisant glisser la page en cours
  • Enregistrement des pages sur l’appareil pour une consultation déconnectée (similaire à ReadItLater, appelé maintenant Pocket)
  • Disponible en plusieurs langues dés le départ

Le navigateur natif des appareils iOS a enfin un concurrent sur l’AppStore, et ce n’est pas pour déplaire.

Lire la suite

Page 1 sur 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén