Blog de Florent Bertiaux

Au final, c'est pas si compliqué.

Page 20 sur 122

Faire une opé sur Twitter ? C’est #MaintenantOuJamais pour un exemple.

Voilà, j’ai un titre qui claque. Ça en jette hein ? Ensuite, je vais avoir besoin de vous retenir un peu plus. Je vais donc essayer de vous raconter une histoire. Ok, j’annonce, y’a de l’auto-promo là dedans. Après tout, je suis sur mon blog, je peux bien me l’autoriser une fois de temps en temps.

Donc comme beaucoup d’histoires, ça commence par :

Il était une fois …

… une marque appelée Boulanger qui avait besoin d’un coup de pouce pour lancer une opération sur Twitter. A coup de creusage de méninges, avec la team @Onprenduncafe on s’est dit qu’on ferait bien un truc avec du LOL dedans.

Ayant déjà mis en place des réponses automatiques pour d’autres marques (et avoir vu que « oui, ça cartonne grave« ), nous sommes partis dans la réalisation d’une mécanique d’instants-gagnants qui récompense même les perdants avec une dose de bonne humeur.

Parce que mine de rien, Internet, c’est quand même un gros râleur par nature.

Du coup, on s’est vite confronté à un méchant, dans chaque histoire, il y a un méchant. Et le méchant, c’est juste le garde-fou des 140 caractères sur Twitter. Il est pas très méchant ce méchant en fait.

Il permet de faire tellement de choses sympa comme envoyer une image, une vidéo, un lien, ajouter une galerie, un bouton d’achat, un bouton de vote …

Au final, c’est plutôt un portier qui te laisse rentrer même si tu as des baskets.

On est presque arrivé au « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants« , je vous rassure. Pour contre le portier, on s’est dit que dans un même tweet, on allait apporter plusieurs doses d’emotions : une phrase bien sympa en texte, un gif animé funky et une image personnalisée avec le nom d’utilisateur Twitter. Au final, c’est une triple dose de petits bonheurs qu’on propose aux utilisateurs du hashtag #MaintenantOuJamais :

      1. Recevoir une mention immédiate
      2. Recevoir une image personnalisée
      3. Recevoir un petit break avec du LOL

Ce sont les 3 ingrédients qui ont permis de placer l’opération de Boulanger en Trending Topic (classement sur Twitter des hashtags les plus populaires) en France en quelques heures.

Mais cette partie, je vais laisser Savinien avec qui j’ai travaillé sur le projet en parler sur son blog. Vous l’avez senti venir, on est arrivé à « ils vécurent heureux« .

Car oui, qui dit TT, dit récupération par d’autres marques. Et c’est là que je vous place quelques morceaux choisis :  

Évidemment, le principe de faire du surf sur un hashtag inclue de ne pas forcément mentionner la marque qui (re)lance le-dit hashtag.

Mais ce n’est pas le plus important dans notre histoire. C’est plutôt que d’une simple question « Dites, on peut faire quoi sur Twitter de simple ?« , on peut arriver sur une opération qui se place en Trending Topic et déclenche des centaines de discussions.

Le mieux dans tout ça, c’est que ce n’est pas fini. Comme toute histoire, il y a une ouverture à la fin : #MaintenantOuJamais, ce n’est pas fini. Dès la semaine prochaine, en plus d’une automatic-response sur Twitter, une opération arrivera sur Facebook.

Vous avez joué sur Twitter ? Laissez donc un commentaire avec votre ressenti !

Visuel d’illustration : Hashtag à la cool sur Shutterstock

L’arrêt de Google+ : connerie ou pas ?

Cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas écrit une petite brève sur de l’actualité numérique.

Grâce à The Verge (excellent blog au passage), on découvre que Google+ va être divisé en 2 produits distincts : Photos & Streams.

Source : Google+ officially splits into Photos and Streams

Dès qu’une nouvelle touche le sujet Google+, c’est la déferlante d’articles d’experts qui n’ont jamais mis les pieds sur la plateforme ou même dans le principe de startup.

Un petit exemple ? L’article sur Clubic sobrement intitulé : Google+ se sépare en deux entités : Photos et Streams. Avec de jolies phrases du type :

GoogleStream

Une bien belle et longue phrases pour ne pas dire grand chose.

En gros, si on résume la situation :

  • Qui : Google, énorme startup
  • Quoi : mise à plat de 2 fonctionnalités majeures
  • Quand : on ne sait pas
  • Comment : un post de Bradley Horowitz (nouveau responsable produit G+)

D’ailleurs, le post est juste là : https://plus.google.com/+BradleyHorowitz/posts/TCABnE5Jkwh

Pour les plus accros aux infos haute qualité, vous remarquerez que le post a été fait à propos du changement de sa photo de profil. Mais bon …

En bref, si on jette un oeil au court résumé. L’expérience de Google est grande, elle se base sur la remise en question des acquis. C’est aussi ce qui en fait sa force.

Marrant, ça me rappelle un peu le principe de méthode Agile que les startups adoptent :

Agile Dev

Si vous avez un peu de temps, jetez un oeil à l’article sur Wikipédia, surtout les valeurs de la méthode Agile. Je cite deux petits points assez importants :

La collaboration (« La collaboration avec les clients, plus que la négociation contractuelle ») : le client doit être impliqué dans le développement. On ne peut se contenter de négocier un contrat au début du projet, puis de négliger les demandes du client. Le client doit collaborer avec l’équipe et fournir un compte rendu continu sur l’adéquation du logiciel avec ses attentes.

 

L’acceptation du changement (« L’adaptation au changement, plus que le suivi d’un plan ») : la planification initiale et la structure du logiciel doivent être flexibles afin de permettre l’évolution de la demande du client tout au long du projet. Les premières livraisons du logiciel vont souvent provoquer des demandes d’évolution.

Je vous conseille la version en anglais également, pleine de bonnes références.

Ça ne vous rappelle pas une façon de fonctionner ? Moi si, celle de Google avec l’ensemble de ses produits. Certaines itérations de productions sont plus longues que d’autres. Regardez les mises-à-jours de l’algorithme du moteur de recherche, de Picasa, de Google Sites, de Google Drive …

Dans le cas de Google+, le seul point qui fait qu’on en parle est un poil ironique. Il s’agit du Skyblog des réseaux sociaux, on adore parler en mal de lui, mais il est toujours là et est toujours utilisé.

Le truc assez marrant à son propos est que « tout le monde » dit que ça sert à rien et que « personne » n’y est, mais c’est le réseau social avec le plus d’actualité commentée.

L’équipe en charge de ce produit a le bon sens de se remettre en question publiquement. Ce qui fait que les évolutions sont visibles.

Séparer en deux produits distincts les forces du réseau social pour en réduire ses faiblesses est preuve de rigueur vis-à-vis des méthodes adoptées depuis le départ.

Souvenez-vous des produits arrêtés du géant californien, ils sont légions. On adore critiquer ceux qui osent tuer leurs idées qui ne marchent pas comme souhaitées. Selon moi, c’est bien dommage …

Sérieusement cher Internet, t’en as pas marre de taper sur les doigts de Google+ ? Il y a d’autres petits camarades de jeu avec qui tu peux troller.

 

Visuel d’illustration : SCRUM Method via Shutterstock

Besoin de faire une présentation rapidement ? Pensez à Google Slides !

Je suis un gros consommateur de Google Drive. C’est la suite d’outils qui m’a poussé à changer ma façon de travailler, à penser disponibilité et ubiquité.

Chaque jour, je créé et rempli des fichiers Docs / Sheets / Forms / Slides. Car oui, Google Drive dispose d’un équivalent à Microsoft PowerPoint et à Apple Keynote très intuitif et performant.

Ils n’ont pas fait compliqué, ça s’appelle tout simplement Google Slides.

GoogleSlides01

Il y a surtout une chose que j’adore avec les outils qui sortent de chez Google : de nombreux utilisateurs proposent leurs propres contenus prêts à être ré-utilisés.

C’est le cas de templates de présentations. Je vous ai préparé une petite sélection dans ce dossier partagé : Template Google Slides (sur mon Google Drive). Mais je vous conseille surtout de vous rendre sur SlidesCarnival pour en découvrir d’autres.

SlidesCarnival

Autre partie hyper-pratique, le fait que les applications mobile vous permettent de tout modifier directement. Et ce sans souci de polices manquantes, de styles graphiques qui passent mal … Comme on peut avoir avec d’autres outils de création de supports de présentations.

GoogleSlides02

Et vous, comment est-ce que vous utilisez Google Drive ?

Visuel d’en-tête : Un speaker en conférence via Shutterstock

Désactiver la lecture automatique des vidéos sur Facebook, c’est possible !

Je l’avoue, pour le coup, je suis assez content de ma petite trouvaille ! J’utilise souvent Facebook sur mobile et ma consommation de données a explosé lors de la mise en place de la lecture automatique des vidéos sur le fil d’actualité.

Il existe un petit paramètre caché qui permet de désactiver ça pour ne les avoir que lorsque vous êtes en Wi-Fi.

Pratique, utile et en 3 étapes !

Facebook Vidéos

Commencez par aller dans le menu de l’application Facebook. Il s’agit de l’icône avec les 3 bandes horizontales.

Allez tout en bas et sélectionnez « Paramètres« . Dans cette nouvelle page, allez dans « Vidéos et photos« . Puis appuyez sur la deuxième case « Lecture automatique intelligente« .

C’est là que vous trouverez le graal :

La fin des vidéos en automatique sur Facebook

Vous avez ENFIN le choix de ne pas lire les vidéos sauf en Wi-Fi. Ou mieux, de ne jamais les lire tout simplement.

Elle est pas belle la vie ?

Ps: sur votre ordinateur, c’est encore plus simple. Rdv sur cette page : https://www.facebook.com/settings?tab=videos 

Video_Settings

Comment gérer un compte Instagram depuis son ordinateur ?

Je reçois beaucoup (trop) de demandes concernant l’utilisation d’Instagram via un ordinateur. Pouvoir surveiller son flux de photos, ajouter des likes, commentaires mais aussi de nouveaux contenus.

Lire la suite

Page 20 sur 122

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén