Après tout, le web, c'est un truc pas si compliqué - Blog par Florent Bertiaux.

likeaolic-head 3

Quelques trucs pour augmenter l’engagement sur sa page Facebook

« L’engagement » est un terme sacré lorsqu’on s’essaye au Social Media. Savant calcul permettant de connaître la rentabilité d’une présence en ligne, c’est pourtant un axe rarement privilégié par les marques. La cause est simple : l’engagement n’est pas une science. Plutôt que de parler de science, il faudrait parler de bonnes pratiques, d’habitudes et/ou d’écoute.

trackingeye 3

Souriez, vous êtes trackés ! L’explication en image.

Le web et la vie privée sont deux concepts assez éloignés l’un de l’autre par la force de l’habitude et de la facilité. L’une des guerres qui fait rage depuis longtemps, est celle des e-commerçants avec les moteurs de recherche (ce que je veux vendre, ce sur quoi je veux être premier lors de la recherche, ce que je veux cacher). Plusieurs ajouts aux navigateurs (plugins) permettent même de supprimer les données de retargeting afin d’avoir des recherches plus naturelles. Un atout pour certains, une perte de chiffre d’affaire pour d’autres.

tabletusageheader 7

Tablettes : où en est-on ? Quels en sont les vrais usages ?

La tablette est un sujet de prédilection pour de nombreuses marques. A la fois sur le côté technique avec le Responsive Design mais c’est également un enjeu de taille pour assurer la visibilité auprès de leurs consommateurs. Le changement des habitudes de consommation doit s’accompagner d’une évolution de la présence en ligne des marques. Devenues le moyen d’accès à l’information le plus engageant, les tablettes sont devenues un moyen de consommer les actualités, jouer, consolider les liens sur les réseaux sociaux … L’infographie suivante permet de mieux cerner les différences, attraits et atouts des tablettes.

socialmediametrics2013 1

Les chiffres du Social Media, l’édition d’avril !

Il a toujours été important de comprendre le fameux « qui va où » à propos des médias sociaux. Histoire de pouvoir concentrer son activité (et chercher la rentabilité) là où sa cible se trouve. Bien que basé majoritairement sur une étude américaine, ces chiffres permettent de mieux cerner l’avenir de la présence numérique des marques. Sur l’année 2012, on en peut tirer les conclusions suivantes, les internautes ont répondu qu’ils étaient : 67% a utiliser Facebook 20% a utiliser LinkedIn 16% a utiliser Twitter 15% a utiliser Pinterest 13% a utiliser Instagram 06% a utiliser Tumblr Ceux-ci cumulent naturellement plusieurs réseaux sociaux comblants différents besoins.