Blog de Florent Bertiaux

Au final, c'est pas si compliqué.

Étiquette : application (Page 1 sur 3)

Mosh, une web app pour faire du glitch votre meilleur allié !

Avant tout, un peu de définition : un glitch est une défaillance électronique ou électrique qui correspond à une fluctuation dans les circuits électroniques ou à une coupure de courant. Ceci pouvant mener à un dysfonctionnement du matériel ou logiciel.

En gros, c’est quand ça marche pas comme prévu.

Lire la suite

Trucs, astuces et conseils pour optimiser l’accueil des utilisateurs (user onboarding)

Nouvel article à propos de l’expérience utilisateur avec un penchant pour les applications mobiles.

Comme vous l’avez bien remarqué, les premiers pas sur une app sont décisifs. Ils vont déterminer la fréquence et même l’utilisation des utilisateurs de votre création.

Lire la suite

Créer des Powerpoint c’est vraiment dépassé, tentez l’application mobile !

Cela fait longtemps que le sujet m’intéresse : créer une application mobile aussi facilement qu’une présentation sur Keynote ou Powerpoint (même si l’un de ces deux là est plus compliqué que l’autre).

Malheureusement, jusqu’ici rien n’avait vraiment retenu mon attention. Entre interface qui plantouille, format de sortie très figé et autres joyeusetés dues à une envie de personnalisation versus une interface rigide.

Lire la suite

Enfin un client Twitter efficace et bien pensé sur iOS : tweetbot 4.

Il n’y a que très peu de services où un besoin se fait sentir au bout de quelques heures. Twitter en fait bien évidemment parti.

Totalement convaincu par ce service depuis son lancement en 2006, j’étais par contre frustré de ne toujours pas avoir une bonne interface sur iPad.

Pourquoi cette tablette ? Simplement parce qu’elle correspond à ce que je recherche : être légère, efficace, disponible et fiable.

Pourquoi une app ? L’application officielle Twitter est bien faite. Mais elle manque de peps, d’originalité et de fonctionnalités. Mine de rien, c’est surtout l’UX qui rend l’utilisation du service un peu fade. Pour sa défense, elle est parfaitement adaptée à une utilisation smartphone. Moins sur tablette.

Alors, on fait quoi ?

Des applications, j’en ai testé beaucoup (beaucoup trop). De toutes, celle que j’utilisais encore était Tweetbot, mais je n’étais pas du tout à jour. Ce qui fait qu’au bout d’un moment : ça plante.

La sortie de la version 4 ce 01 octobre a été un soulagement. Bon, j’y vais sûrement un peu fort, mais ça faisait du bien de re-découvrir une application qui prend (enfin !) le temps de s’interroger sur les besoins des utilisateurs d’un service.

Tweetbot4 @kxrz

Une interface légère, simple mais complète. Voilà ce que j’attendais. J’avoue que je ne suis pas déçu !

Au menu :

  • Gestion muti-users (heureusement …)
  • Flux d’actualité (Timeline)
  • Mentions
  • Direct Messages
  • Statistiques (oui !)
  • Recherche
  • Vos favoris
  • Détails du compte (dont les listes dont vous faites parti)
  • Listes (que vous avez créées)
  • Filtres pour faire taire certains users ou hashtags

Ce qui est très intelligent, c’est d’avoir placé sur la droite une barre fixe appelée « Activité » qui résume vos interactions en cours (favoris, RT, mentions, …). Vous savez, cette fameuse section où vous faisiez constamment un refresh …

Bref, que du bon. Oui, vraiment !

Il est où le truc pas bien alors ?

A force de me lire, vous vous doutez qu’il y a souvent un hic. J’aime bien Tweetbot, j’ai même acheté les dernières mises à jours. Car oui, il faut acheter ces mises à jours majeures. Elles sont en fait de nouvelles applications.

Pour un prix relativement petit (moins de 5€), vous avez sous les doigts la meilleure application dédiée à Twitter. Et ça, ça n’a pas de prix.

Tweetbot_4_for_Twitter_on_the_App_Store

Alors oui, il faut payer même si vous aviez déjà acheté l’une des versions précédentes. Et il n’y a pas de quoi en faire tout un plat. Plutôt que de faire un énième pamphlet décrivant les bienfondés de cette solution, je vous laisse déguster cet article : What’s worse than paid app updates? (en anglais, sur Medium).

Car oui, 5€ c’est cher pour une application mine de rien. Tout aussi cher que votre café à Starbucks. Mais elle durera bien plus longtemps que les 10 sucres que vous avez commandé. Le reste de l’argumentation se trouve dans l’article ci-dessus, je vous laisse le lire.

Tweetbot 4 sur iPad : c’est beau, pratique, ergonomique, agréable et fait avec amour. « What else? » dirait l’autre.

La guerre entre application native et HTML5 fait (malheureusement) encore parler d’elle !

Depuis l’arrivée des normes HTML5, une guerre fait rage entre certains développeurs. Principalement entre les développeurs d’application mobiles et les hippies du libre, ne vous vexez pas, il s’agit d’une private joke dédiée à Cédric ;-)

Pourtant, au milieu des deux camps se trouvent les développeurs qui ont envie d’essayer autre chose.

Notamment les processus de développement applications hybrides. Lâchons le gros mot : Adobe Air. Mais ceci fera l’objet d’un futur article.

Lire la suite

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén