Blog de Florent Bertiaux

Au final, le web ce n'est pas si compliqué.

Étiquette : site

Quelques outils en ligne pour mettre vos mockups en situation facilement

Il existe certaines situations où il est pratique de pouvoir afficher ses créations dans un vrai environnement. Même lorsque celles-ci sont encore à l’état de prototype.

Il faut arriver à donner du sens et de la contenance à certains contenus par un procédé assez connu : le mockup. Première étape de validation d’un concept créa.

Lire la suite

Quelques conseils pour les freelances qui se lancent

En tant que freelance, la montagne à gravir pour être visible rapidement, c’est son propre budget.

Il faut prendre le temps d’avoir son site, sa charte graphique, ses éléments de communication, ses petits outils pratiques et efficaces.

Pas de perte de temps, pas de perte de client.

J’ai une amie qui se lance en tant que freelance. Elle a déjà de la chance, elle a une jolie charte graphique réalisée par ses amis. De mon côté, j’ai l’étiquette « Bons petits outils ».

Au lieu de limiter les conseils à une discussion Facebook, autant partager mes retours d’expériences avec vous sur le blog.

Prêt ? Cliquez !

Une présence en ligne est indispensable. On va commencer avec le début d’une jolie histoire : votre email. En tant que freelance, échanger avec vos clients grâce à votre vieille adresse petitbichon@msn.com n’est pas top, pas pro.

Foncez créer votre adresse @gmail.com pour utiliser les outils de Google (Gmail & Drive en particulier). Vous pourrez récupérer vos emails depuis l’interface pratique de Gmail, pas de souci.

Passez chez OVH réserver votre nom de domaine. Ça peut être votre nom commercial ou votre nom & prénom. On s’en fiche un peu, assurez-vous que ça vous représente réellement. La question .com / .fr / .net / … ne doit pas se poser. Prenez ce qui vous fait envie et qui soit simple à retenir. Une fois réservé, créez votre adresse email.

C’est bon, vous avez votre prénom@maboite.fr ?

Prenez le temps de créer les autres alias mails qui risquent d’être utilisés :

  • contact@maboite.fr
  • moi@maboite.fr
  • bonjour@maboite.fr
  • prenom.nom@maboite.fr
  • spam@maboite.fr
  • newsletter@maboite.fr
  • facebook@maboite.fr
  • twitter@maboite.fr

Soyez imaginatif et tentez de faire un jeu de mot si vous en avez l’occasion. Ça passe bien dans un elevator pitch 🙂

Psssst : pensez à personnaliser votre signature d’email avec logo, nom, prénom, numéro de téléphone, email et quelques boutons vers vos profils sur les réseaux sociaux.

Next step, votre charte graphique.

Là, passez par les mains expertes d’un ami graphiste. Ne reprenez pas les codes couleurs de monsieur tout-le-monde et assurez-vous d’avoir votre propre logo.

Envie d’un peu d’éclairage sur les couleurs qui se marient bien ensemble ? Tentez Colourlovers.com. Temple des palettes et des tendances.

Sauvegardez le tout dans votre joli dossier « Communication » sur Google Drive. Ajoutez-y votre logo en png transparent, ça va vous servir d’avoir en ligne et à porté de clic. Au fait, utilisez Google Slides pour vos présentations si vous voulez gagner du temps.

Ensuite, créez simplement vos visuels de comm’ !

Je le répète souvent, mais assurez-vous d’avoir une visibilité unifiée. Passez par Canva si vous n’êtes pas graphiste. Envoyez votre logo en png transparent dans votre compte et commencez à créer vos bannières Facebook, posts Instagram, visuels de newsletter … Encore une fois, stockez dans Google Drive vos créations.

Pas encore perdu ? Ok, on passe sur vos préz.

Là, on touche au point sensible. Mais j’ai deux alternatives à l’indécrottable Powerpoint (ou Keynote, son équivalent chez Apple). La première, c’était mentionné ci-dessus : Google Slides. Tout en ligne, téléchargeable au format PowerPoint, avec un mode de présentation sympa, un moteur de recherche d’images … Sympa quoi.

L’autre solution est un outil que j’utilise pour mes supports de conférence : Haiku Deck. Disponible en ligne ou sur tablettes, son principal atout est de vous forcer à prendre le temps de réfléchir sur le fond et non la forme. Il vous proposera aussi plein de visuels à utiliser en lien avec ce que vous racontez dans vos slides. Bref, gros coup de coeur pour moi, le mieux c’est de le tester.

En parlant d’images, on en trouve où ?

Là, j’ai un article pour vous à base de Pexels et Flicker Creative Commons. Voilà voilà.

Mais au fait, il faut un site ?

Oui, oui et oui. Vous avez beau ne pas avoir grand chose à raconter au lancement, il faut quand même que Google sache que vous existez. En dehors d’une liste de trucs à ne pas oublier, j’ai 2/3 outils pour créer une page rapidement. Notamment WordPress.com qui permet d’aller vite mais qui peut devenir usine à gaz. Préférez Launchrock le temps de créer votre site web avec un joli gabarit prêt à l’emploi. Enfin, comme vous avez un compte Google, pensez à Google Sites qui n’est pas si mal que ça. Faites surtout simple.

Et en plus de ça, y’a pas des outils cool à utiliser ?

Autant faire une courte liste :

  • Evernote pour ne pas perdre vos informations
  • Trello pour organiser votre travail
  • Skitch pour vos captures d’écrans
  • Spotify pour ne pas déprimer sans musique

Ah oui, si vous êtes équipés d’un iPad, j’ai cette grosse liste de mes indispensables du quotidien.

Bref, lancez-vous, c’est le plus important !

Ps : j’ai @DonatienL qui me conseille d’ajouter ce groupe Facebook dans les conseils à suivre.

Comment écrire un bon code source ? La réponse en image !

Il arrive souvent qu’on me demande une recette miracle pour qu’un site web ne plante pas. Malheureusement, il n’en existe pas. Chaque développeur possède son approche et sa méthode. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, selon lui la sienne sera souvent la meilleure.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén