L’email est un outil qui est devenu indispensable depuis le premier envoi en 1973. Vous l’utilisez certainement pour communiquer vers l’extérieur et à l’intérieur de votre entreprise. Mais connaissez-vous réellement les vrais enjeux de cette communication ?
Cette infographie vous permettra de garder en mémoire les points à retenir lors d’envoi d’emails, qu’il s’agisse d’informations importantes, de prospection ou de simple courriel vers votre famille.1. Avoir une base de données qualifiée

  1. Avoir un fichier de contact sain
  2. Mettre en place un processus de désabonnement efficace (et simple !)
  3. Respecter les codes HTML spécifiques à l’emailing
  4. Envoyer des contenus pertinents et ciblés
  5. Contrôler ses envois
  6. Tester la délivrabilité de ses envois
  7. Mettre en place des normes d’authentification
  8. Prendre soin de sa réputation
  9. Savoir où en est sa e-réputation

Avoir une base de données qualifiée

Pour garantir un envoi de qualité et sans fioritures, il faut s’astreindre à vérifier les données de sa base de donnée. Être en mesure de contacter via un email, un nom / prénom et une société a minima.

 

Avoir un fichier de contact sain

Contacter ses prospects ou amis via une base de données est pratique. Il faut pour autant que celle-ci soit assainie avec le temps : via le retrait des NPAI, “n’habite plus à l’adresse indiquée”, il s’agit d’un email qui n’est plus utilisé / actif.

 

Mettre en place un processus de désabonnement efficace (et simple !)

Recevoir des newsletters non sollicitées est malheureusement désormais trop fréquent. Idem pour la réception d’emailings trop fréquent. Vous devez permettre à vos abonnés de se désinscrire facilement de vos listes. Placez un lien de désabonnement à la fin de votre email et sur votre site. C’est non seulement pratique pour eux, mais vous y êtes légalement contraint par l’application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978.

 

Respecter les codes HTML spécifiques à l’emailing

L’encodage technique des emailings est différent de l’encodage “classique” des sites Internet. Certains techniques ne sont pas applicables dans ce domaine. Vous devez alors vous astreindre à utiliser les bonnes pratiques de création des emails, et vérifier que le rendu correspondra dans l’ensemble des logiciels de messagerie (Apple Mail, Microsoft Outlook, Google GMail, …). Vous pouvez utiliser certains logiciels online qui vous proposent leurs services, tel que MailChimp Labs avec le CSS Inliner Tool.

 

Envoyer des contenus pertinents et ciblés

En tant qu’abonné, il est désagréable de recevoir de l’information qui ne nous intéresse pas. Si vous proposez plusieurs newsletters, vérifier que vous offrez le choix de réception de celles qui intéressent réellement vos abonnés et limitez vous à celles-ci ! C’est identique à la récupération de base de donnée de la part d’un autre service / une autre société. Lorsqu’un email est non-sollicité, il est très souvent ignoré ou supprimé.

 

Contrôler ses envois

En plus de contrôler les destinataires et le message, il faut également limiter son nombre d’envoi. Évitez de spammer vos abonnés. Il est inutile de leur faire parvenir plusieurs emails sur une journée ou sur quelques jours qui se suivent, préférez l’envoi d’un email plus massif en information et espacez vos envois.

 

Tester la délivrabilité de ses envois

Vérifiez de même que vos emailings peuvent être correctement lus. Grâce à l’installation ou à la simulation de plusieurs logiciels de messagerie dans un premier temps. Puis via la lecture en mode texte de votre email. S’il n’est pas lisible, c’est que votre envoi n’est optimisé avant son envoi final.

 

Mettre en place des normes d’authentification

Pour l’envoi de votre emailing, privilégiez des services d’envois authentifiés / autorisés à envoyer massivement des emails. Il s’agit d’une pratique certifiant le prestataire d’envoi des emails. Pratique que les spammeurs ne suivent pas et qui permettent d’éliminer simplement vos risques d’être catégorisé en “courrier indésirable”. Plus d’informations sont disponibles sur le site SupernovaMail.

 

Prendre soin de sa réputation

Un email vous représente. Il s’agit de votre virtualisation, donc agissez tout comme vous le feriez lors d’une rencontre. Si vous email est à vocation commerciale, soignez son image. De plus, il est de plus en plus fréquent que les abonnés aux newsletters transférent à leurs amis les informations qu’ils trouvent intéressantes.

 

Savoir où en est sa e-réputation

Essayez de mesurer où en est votre réputation en ligne. De nombreux outils sont disponibles pour mesurer l’impact de votre communication numérique (notamment via Google Analytics, les alertes Google ou les outils MailChimp). En soignant votre image numérique via vos emails, vous contribuez à votre reconnaissance et à la pérennité de votre image sur Internet. N’hésitez pas à faire appel à des spécialistes de l’e-réputation pour en avoir le coeur net.

 

En suivant ces quelques conseils, vous allez pouvoir mesurer l’impact de vos emails et garantir des envois dequalité.

Je vous conseille quelques liens pour gérer à la fois vos emails et votre (e)réputation :

 

Article précédent Article suivant