La page d’atterrissage (ou landing page) est un élément indispensable de votre site Internet. Il est nécessaire de respecter quelques règles pour en garantir son bon fonctionnement et éviter un taux de rebond trop important. Le taux de rebond est l’action qu’un internaute effectue lorsqu’il arrive sur votre page : il repart directement. Votre but est de le garder le plus de temps possible et de faire en sorte qu’il se perde un peu dans vos contenus.

Votre landing page doit être visuellement attractive, facile à naviguer et sans erreur.

 

Cette porte d’entrée sur votre site a plusieurs avantages :

  1. Elle donne une idée de votre site, vos thématiques ou produits
  2. Le design et les couleurs dévoilent tout à propos de votre professionnalisme et votre pouvoir de confiance
  3. Elle donne du lien entre votre contenu et la structure de votre site
  4. Votre choix de mots et votre façon de les utiliser montre votre attention aux détails et votre connaissance du produit ou thématique

Lorsque vous réalisez votre page d’atterrissage, il y a 5 règles à garder en tête pour garantir un taux de satisfaction maximum.

 

1. Utilisez différents médias

La première règle à respecter est d’utiliser des images ou vidéos, surtout si vous vendez un produit sur cette page. L’utilisateur veut savoir et surtout voir ce que vous avez à offrir, une représentation visuelle aide beaucoup sur ce point.

La deuxième raison est d’éviter d’avoir une page entière remplie de texte, trop dense et repoussante. L’utilisation de médias donne une impression de produit fini et de qualité. Si vous vendez directement, proposez une vidéo hébergée sur YouTube dans un premier temps, puis dans un souci de professionnalisme si vous souhaitez améliorer le rendu, hébergez vous même la vidéo. D’un point de vue marketing, cette pratique vous met en avant et propose au prospect une impression de qualité supérieure.

Assurez-vous que le média utilisé est parlant : ne mettez pas une image juste pour en mettre une. Piochez dans les banques d’images gratuites ou prenez vous même les photos. Faites en sorte que celle-ci soit spécifique à cette page.

 

2. Évitez le désordre

Il est essentiel de garder le focus de la page sur votre produit ou thématique, évitez de surcharger cette page d’atterrissage. Faites une brève introduction, une photographie et quelques liens utiles. Mettez de côté les textes longs et les liens vers d’autres rubriques inutiles pour l’internaute. Vous risquez de provoquer de la confusion dans la navigation.

Une règle est à respecter concernant la longueur d’un texte : ne pas dépasser les 15 mots. Privilégiez les colonnes et non le texte réparti sur l’ensemble de l’écran (plus dur à lire).

Tentez de garder le minimum de liens possibles dans le corps de texte, trop de liens perturbent la lecture et tentent l’internaute. Ce qui fait qu’il ne regardera pas votre landing page. Privilégiez une sidebar ou une série de boutons en haut de page. Gardez le design simple , aéré et non-agressif. S’il devient trop accrocheur avec des bannières et visuels variés, vous perdez l’attention du visiteur.

 

3. Une grammaire parfaite

Une des choses à ne pas mettre de côté est la grammaire (et l’orthographe). Rien n’est plus repoussant qu’une page bourrée de fautes, vos prospects vous fuiront avant même de voir quel est votre produit. Ces erreurs sont faciles à corriger, utilisez systématiquement les deux correcteurs les plus efficaces :

  1. L’éditeur de texte de votre suite bureautique (ou Google Docs)
  2. Un relecteur (ou mieux, deux relecteurs)

La façon d’utiliser les mots et de formuler votre discours marketing peut changer radicalement l’impact de votre page. Prenez autant soin que votre smartphone. Gardez un ton adapté au produit proposé. Ne soyez pas trop dans le décalage.

 

4. Des liens efficaces

L’internaute ne veut plus réfléchir, il veut bien passer du temps sur votre site, mais dans ce cas vous devez lui mâcher le travail. Utilisez des styles appropriés pour vos liens, qu’ils soient reconnaissables en 1 coup d’oeil. Mais surtout, assurez vous de bien montrer ce sur quoi ils pointent, rien de pire d’avoir un lien avec un texte moyen sans photo.

Les liens efficaces sont l’équivalent de la clé de voûte d’une navigation efficace. C’est la porte d’entrée vers le reste de votre site. Le plus important est de correctement les nommer. Rien de pire de s’attendre à un contenu A et d’arriver sur un contenu B pour un internaute.  Gardez des noms de lien court et percutants.

Prenez l’habitude de centraliser l’ensemble de vos liens dans une même zone, de préférence dans une sidebar ou dans l’en-tête de page. Groupez vos liens par catégorie, donnez des noms compréhensibles et qu’ils aient une apparence différente du corps de texte.

 

5. Utilisez les bonnes couleurs

Chaque couleur a une signification particulière. Surtout selon votre cible : âge, sexe, origine, pays … Les couleurs ont des effets très directs sur les internautes :

  • Bleu : confiance / durée
  • Rouge : excitation / danger
  • Noir : moderne / stylisé
  • Jaune : flashy / tendance
  • Vert : nature / calme

Cette liste est détaillée par l’infographie réalisée par Kissmetrics – How do colors affect purchases?.

Gardez en tête que ceci n’est qu’une généralisation, rien n’est intemporel et valable pour tous. Mais cela vous offre une bonne base. Faites un peu de recherche à ce sujet avant de choisir les couleurs. Une étude de marché sur ce point peut vous faire gagner un temps incroyable.

Gardez également comme habitude d’utiliser le moins de couleurs différentes. Tout comme pour les polices, il faut garder un sens / une cohérence graphique tout en ayant une logique du moins possible. Une palette de couleur optimisée contiendra 2 à 4 variations au maximum.

 

Avez-vous des remarques concernant ces principes d’utilisabilité pour les landing pages ?

Article précédent Article suivant