Pour une fois je ferai l’impasse sur un article de conseil et ne ferai que relayer l’information.

Je trouve cette infographie diaboliquement bien réalisée, et terriblement vraie, je souhaite également que celle-ci soit (enfin) respectée.

Peut-être qu’avec l’arrivée de Free dans le paysage mobile les choses changeront un peu.

C’est d’autant plus important que les navigations via solutions mobiles se font de plus en plus courantes. Que cela soit via tablette, notebook ou smartphone. Le danger de l’Internet surveillé / contrôlé se répercute sur la vérification de l’information consultée. Accédons-nous à une information « libre » ou à une information « calculée » ?

Sans contrôle, il est certains que le web deviens une jungle profonde et dangereuse, mais à force de l’aseptiser et de la modeler pour coller aux envies financières, ce web « libre » est en voie d’extinction. Si ce n’est son extinction totale, c’est en tout cas un ensemble d’Internautes frustrés qui commenceront à se faire entendre de plus en plus fort. Inutile de rappeler une fois de plus Orwell à la rescousse, je ne suis pas là non plus pour être alarmiste, mais plutôt pour constater que ce débat sur la neutralité du net est en cours depuis bien trop d’années par rapport à la rapidité d’évolution de ce média.

Il faut alors ce demander comment réglementer une technologie évoluant 10 fois plus rapidement que le temps de traitement de cette réglementation. S’il faut 2 ans pour mettre au point une legislation à un instant T, comment légiférer autour de ce qui se trouve à T+2 ans ?

Pourquoi 2 ans ? Tout simplement parceque Hadopi à été lancée le 12 juin 2009, et que les premières publicités débarquent tout juste sur vos écrans. On reparle de ce débat dans 2 ans ? 😉

Article précédent Article suivant