J’étais invité hier par Sup Career Business School à Paris pour intervenir auprès des étudiants de master web de 2ème année. L’un de leurs projets est appelé «innov’ metier» qui consiste à trouver en quoi certains métiers et produits du web peuvent évoluer ou disparaître (dans ce cas, en trouver des remplaçants).

De nombreux projets sont très intéressants et permettent de poser la question suivante : le web évolue vite, comment se préparer aux changements ?

Parmi ceux qui ont étés traités, la RFID, le QrCode, l’après Community Management et les évolutions de la communication côté RP ont étés les plus riches en échanges.

Un point reste à mettre en avant, les mentalités sont encore trop fermées côté grand public pour suivre ces innovations (ou transformations). Internet et le web restent des grands incompris, les métiers qui les composent sont méconnus et obscurs.

Ces étudiants ont compris l’intérêt de diffuser leurs connaissances et de les mettre à disposition du plus grand nombre. À mon sens, le travail le plus compliqué ne sera pas de trouver quels métiers seront affectés par ces changements, mais plutôt de trouver comment communiquer et expliquer ce changement si rapide.

Internet est jeune, le web l’est encore plus. Ne parlons pas de l’Internet mobile qui fait encore tiquer certains consommateurs. L’accessibilité de la connaissance «technique» et sociale autour de ces évolutions de la diffusion de l’information est en cours d’optimisation.

Mais cette optimisation sera-t-elle suffisante ? Je me rend compte que la génération Y utilise sans souci les NTIC sans pour autant en connaître les dangers. Ce qui n’est pas le cas de la génération Z qui prend très rapidement ses marques et voit directement les qualités-défauts des supports de communication numérique.

Les quelques conseils prodigués hier étaient simples et adaptables à tout secteur d’activité : la prise de conscience de la cible réelle, l’écoute, la mise sur le papier des avantages réels, les coûts entraînés par ces changements …

Certaines innovations / transformations sont indispensables pour la survie dans un monde technologique hyper-connecté.

Mais à quel prix ?

Il suffit de regarder les principes de communication encore en place. Peu de changements ont étés mis en place depuis l’arrivée du digital. Pas de réelle révolution numérique vers le consommateur. Plus souvent des béquilles et non une solution de longue durée.

L’une des questions à débats fut la gestion de la vie privée dans ces évolutions. Point sensible et encore trop mal compris. Je ne peux que conseiller de plonger dans le livre de Jeff Jarvis : Tout nu sur le web.

Une expérience enrichissante pour les deux parties, à poursuivre avec grand plaisir !

Article précédent Article suivant