Après que les norvégiens d’Opera se soient cassés les dents sur l’AppStore d’Apple, c’est au tour de la fondation Mozilla de s’attaquer au marché des navigateurs web sur la tablette iPad. Minimaliste, simple et complet, il se base sur la bibliothèque WebKit bien connue des développeurs d’applications iOS.

Faisons simple à notre tour pour résumer en une phrase l’utilité de ce nouveau navigateur :

Le contenu est roi.

Pas de surcharge graphique, pas de barre de recherche, pas d’onglets. Juste un contenu au centre pour une lisibilité maximale. Ce qui change du navigateur phare de la fondation : Mozilla Firefox. Pour activer les options, il suffit de prendre l’habitude du tactile : utiliser ses doigts pour déplacer des éléments. Prenez une icône et ramenez la au centre pour découvrir les fonctionnalités supplémentaires. Découvrez plus en détail ce nouveau navigateur en vidéo ci-dessous.

Comparativement à Safari, Junior est réellement accès sur la lecture et non le partage ou la découverte. Certe, l’apparence est prioritaire, mais l’expérience utilisateur est probablement perturbée par ce nouveau type d’interactions.

Disponible uniquement en version bêta (comme toujours avec la mentalité du libre …), ce navigateur pourrait faire parler de lui. Il ne lui manque qu’un argumentaire marketing adapté et une vraie mise à plat de ses performances. S’opposant directement à Safari, Mozilla risque d’essuyer quelques plâtres avant d’être accepté définitivement sur l’AppStore.

Quel est l’intérêt des mobinautes de passer par un navigateur de ce type selon vous ?

Article précédent Article suivant