Beaucoup d’entreprises décident de se lancer dans l’aventure du e-commerce sans avoir d’expertise particulière ou les moyens de s’offrir les connaissances des experts du domaine. Il est alors difficile de commencer efficacement, de savoir gérer efficacement les priorités.

Il est fréquent de voir des prototypes efficaces lors de la phase de recherche, mais trop souvent, c’est le contenu qui doit être adapté et non l’inverse. L’articulation se fait autour d’un outil et non des produits.

Il est aussi quelques conseils à suivre, l’apparence ne fait pas tout, le produit non plus. Je vais vous donner quelques conseils pour lancer votre site e-commerce, même s’ils peuvent paraîtres évidents, il est toujours bon de les rappeler.

 

Client, client, client, client, client,  … (ad libitum)

Rien n’est plus important pour votre site  e-commerce que vos clients, vos consommateurs. Cela peut paraître évident, mais bon nombre de site web donnent l’impression d’avoir été pensé pour les dirigeants et non pour les consommateurs.

Par exemple :

  • Animations Flash,
  • Mise en avant à outrance des avantages de la société,
  • Illustrations sans but,
  • Textes de remplissage,

Ces éléments font fuir l’internaute. Il faut mettre à plat ce que recherche l’internaute, en utilisant des fiches « client-type ». Par exemple, créer des fiches correspondantes aux individus de votre cible : le client occasionnel, l’expert, le curieux, …

Détaillant pour chaque :

  • Son sexe
  • Son âge
  • Son budget moyen
  • Sa fréquence d’achat estimée
  • Ses connaissances en informatique
  • Ses priorités sur votre site (qualité, garanties, disponibilité, …)

En réalisant ces fiches, vous pourrez vous poser des questions telles que : « Quels liens positionner en homepage ? », « Quel contenu supplémentaire lors de la recherche ? » …

Il n’est pas obligatoire de représenter l’ensemble de votre cible, mais un échantillon des extrêmes est indispensable. Il faut recentrer votre pratique e-commerce sur le client et non votre produit.

 

Simplicité et utilisabilité

La plus importante qualité d’un site web est son utilisabilité, pas ses visuels. Il s’agit de fournir à quel point une page est user-friendly, c’est à dire utilisable par tous.  Comment être sûr d’avoir un site utilisable ? En le faisant tester par le plus grand nombre, et réellement prendre en compte les retours.

L’une des qualités requise pour garantir l’utilisabilité est la simplicité. Si quelquechose peut être plus simple, alors elle doit être plus simple.

Voici quelques conseils :

  • L’internaute doit toujours savoir où il se trouve
  • L’internaute doit toujours savoir comment il est arrivé à la page actuelle
  • L’internaute doit toujours pouvoir retourner en arrière
  • L’internaute doit pouvoir facilement retourner à la homepage
  • L’interface doit être semblable sur toutes les pages
  • L’interface doit faciliter la lecture de tout texte sur toutes les pages

 

Le contenu

C’est une règle d’or du web : « pensez votre contenu, puis décidez de l’apparence de votre site ».  L’inverse est bien trop souvent appliqué, et le contenu doit malheureusement s’adapter et se caler sur le design.

Si vous trouvez que vous êtes trop souvent restreint pour publier du contenu, soit à cause de la longueur, par absence d’image ou autre règle,  … vous êtes surement dans cette situation.

N’hésitez pas à tout mettre à plat pour remettre en avant votre contenu !

 

Ne réinventez pas la roue

99% de ce que vous souhaitez faire au niveau fonctionnel a déjà été créé, est déjà utilisé et est disponible gratuitement sur Internet. C’est un fait, dur parfois à accepter (nous ne créons pas systématiquement tout sur le web),  et le pire est là : ce constat n’est pas une exagération !

Actuellement, le 1% restant est la raison d’être des boites de développement. Alors n’hésitez pas à vous concentrer sur le contenu et non le contenant, au pire, externalisez le 🙂

 

Article précédent Article suivant