Le web et la vie privée sont deux concepts assez éloignés l’un de l’autre par la force de l’habitude et de la facilité. L’une des guerres qui fait rage depuis longtemps, est celle des e-commerçants avec les moteurs de recherche (ce que je veux vendre, ce sur quoi je veux être premier lors de la recherche, ce que je veux cacher).

Plusieurs ajouts aux navigateurs (plugins) permettent même de supprimer les données de retargeting afin d’avoir des recherches plus naturelles. Un atout pour certains, une perte de chiffre d’affaire pour d’autres.

Le souci du principe de retargeting est de s’enfermer dans un web prévu par / pour l’utilisateur en question. Selon sa navigation, selon ses recherches, ses liens sur les réseaux sociaux … d’où une fin de la sérendipité (pourtant si propice aux découvertes !).

Quelles sont alors les besoins des utilisateurs ?

Quelles en sont les réponses des marques ?

A-t-on perdu l’opportunité d’avoir du mal à trouver ?

Beaucoup de questions qui peuvent parfois déranger certains métiers, je l’accorde. Mais la grande question des questions reste celle-ci : quelle est ma réelle liberté sur Internet ? 

Un peu comme pour l’iPhone où il y a une application pour tout, il existe pour tout sujet une infographie donnant des pistes de réponses (ou à défaut, de réflexion).

Mais avant de la découvrir, je vous propose de découvrir l’intervention de Stéphane Lebarque lors de la conférence Paris-Web :

Ci-dessous, l’infographie réalisée par Backgroundcheck.org :

online-tracking-browsing-secrets-infographic

Faites-vous toujours autant confiance aux sites que vous visitez désormais ? 😉

Article précédent Article suivant